Invitation à participer au nouveau chantier de NAJE

Nous vous invitons  à faire avec nous le nouveau chantier de NAJE qui va se déroulera de janvier à décembre 2021 et qui s’intitule « Le monde à l’envers ». 

Le sujet : nous traiterons de comment « nous » détruisons le monde, l’eau, la terre, l’air, la faune et la flore, mais aussi les humains, l’autonomie des gens, l’idée de démocratie, d’égalité et de justice, de comment le capitalisme met en place les systèmes de domination qui permettent cela, de ce que nous pouvons faire…

Le lieu : nous serons au Centre social Le Pari’s des Faubourgs, tout à côté de Gare du Nord et de Gare de l’Est

Tarifs et conditions matérielles : c’est gratuit parce que c’est important. Nous demandons seulement à chacun chacune d’apporter son casse-croute du dimanche midi. Nous pouvons prendre en charge les trajets SNCF ou RER de celles et ceux qui ne peuvent pas les payer. Nous pouvons héberger chez nous celles et ceux qui viennent de loin.

Les participant.e.s : au minimum une trentaine de personnes issues de tous milieux sociaux. Le chantier est prévu pour des adultes, mais nous pouvons accepter des jeunes à partir de 16 ans à condition qu’ils soient autonomes. Si vous avez des amis ou connaissances issues du monde populaire, parlez leur en et invitez-les à se joindre à nous.

Calendrier et intervenant.e.s : nous commencerons par recevoir des intervenant.e.s, puis nous créerons le spectacle pour le jouer en décembre. Voici le calendrier et les intervenant.e.s des premiers week-ends.

Les samedis, ce sera de 13h à 19h, et les dimanches, ce sera de 10h à 17h. Exception faite du 12 février et de la dernière semaine. 

Week-ends de récolte des matériaux :

Samedi 16 et dimanche 17 janvier : Benoit Labbouz (chercheur et ami) interviendra  le 17 sur l’agriculture.

Vendredi 12 février (de 19h à 22h) : nous recevrons Isabelle Delannoy (économiste et écologiste qui traite des solutions réalisables à grand échelle).

Samedi 13 dimanche 14 février : Avec « Ni las mujeres ni la tierra » le 13 février. Elle portent une lutte populaire féministe et écolo. Le 14, nous improviserons les matériaux recueillis le 13.

Samedi 6 et dimanche 7 mars : le 6 mars, Brigitte Gothière (L214) sur la manière dont on traite les animaux et la souffrance animale ; le 7 mars, Cyrielle Den Arthig (Réseau Action Climat) sur l’agriculture et l’alimentation ; Jean-Claude Balbot (militant pour une alimentation saine pour tous) et Anne-Laure Sablé (Les Amis de la Terre) sur les pesticides.

Samedi 10 et dimanche 11 avril : le 10 avril, Serge Lequeau, syndicaliste de l’entreprise agro-alimentaire Triskalia dans laquelle les ouvriers travaillent en s’intoxiquant ; le 11 avril, Nan Suel (militante à Terre d’Errance sur Calais) et Camille Guenebaud (chercheur dont le terrain de thèse a été Calais) sur les frontières.

Samedi 8 et dimanche 9 mai : le 8 mai, Féthi Bretel, psychiatre qui a une analyse sociologique et politique de la folie. Le 9 mai, Mélanie NGoye et Sandra Douailler, deux gilets jaunes ayant subi les violences policières.

L’équipe de NAJE fait seule 10 jours d’écriture entre le 10 mai et le 28 juin

Distribution des rôles et lecture des textes :

Samedi 26 et dimanche 27 juin  : 1er grand groupe

Répétitions en demi-groupes une fois sur deux et en grand groupe une fois sur deux :

Septembre

11-12 septembre : groupe 1

18-19 septembre : groupe 2

25-26 septembre : grand groupe n°2

Octobre

9-10 octobre : groupe 1

16-17 octobre : groupe 2

23-24 octobre : grand groupe n°3

Novembre

6-7 novembre : groupe 1

13-14 novembre : groupe 2

27-28 novembre : grand groupe n°4

Semaine des représentations :

Mardi 30 novembre, mercredi 1er décembre, jeudi 2 décembre : répétitions le soir en grand groupe

Vendredi 3 décembre : spectacle le soir

Samedi 4 décembre : spectacle l’après-midi

Dimanche 5 décembre : bilan et nettoyage

Contact : pour vous inscrire et/ou poser vos questions:

 compagnienaje92@gmail.com ou 06 82 03 60 83 (Fabienne Brugel)

5 Comments

  1. Clouzet

    Bonjour, je reçois et lis avec intérêt vos messages concernant les différents projets sur lesquels vous travaillez. Ce nouveau chantier,  » le monde à l’envers  » m’intéresse particulièrement car il résonne avec mon sentiment de ramer à contre-courant, dans un monde où la folie ordinaire menace, à tout instant, de nous anéantir et de nous faire « abandonner l’espoir « .
    Ancienne parisienne, je me suis installée avec ma famille en Aveyron en 2015 et j’ai choisi de vivre plus simplement, avec moins de moyens financiers mais plus de temps pour des actions utiles et d’intérêt général. Je m’attèle à cette tâche depuis peu au niveau de ma petite commune, en tant que conseillère municipale. Je nourris également l’envie de m’impliquer dans un projet qui aboutisse à la construction d’une oeuvre collective, culturelle, sociale, écologique, politique, que tout un chacun puisse s’approprier, afin de (re)trouver l’espoir et le pouvoir d’agir.

    • Fabienne

      pourquoi pas? Je vous réponds par email à votre adresse. très cordialement, fabienne

  2. Bahia Yenbou

    Bonsoir,
    J’ai très envie de participer à votre projet,
    Au plaisir de se rencontrer.
    Bahia

    • Fabienne

      bonjour, je vous envoie un mail pour que nous rentrions en contact pour en parler ensemble. Fabienne

  3. Rojo

    Salut Fabienne,
    d’abord, je suis heureuse d’avoir des nouvelles de Naje !
    Et quel beau projet … Dans l’absolu, j’aimerai beaucoup y participer car ce chantier est plus que légitime !
    En aurais-je le temps et les moyens … difficile de savoir pour le moment comment sera mon emploi du temps en juin à La Convergence.
    Je te tiens au courant, des bises.
    Titane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *