Le réseau des partenaires de NAJE

1/ Le réseau des compagnies de Théâtre de l’Opprimé

Un réseau se structure entre les compagnies de Théâtre de l’Opprimé qui se revendiquent comme telles.
Depuis 2013, une trentaine de compagnies se sont réunies en réseau. 
Ce que nous faisons dans ce réseau : 
– nous y échangeons nos pratiques ;
– nous transmettons les nouvelles techniques que les un.e.s et les autres avons mises au point ou les techniques que nous avons fait évoluer ;
– nous allons voir les travaux ou suivre les stages les un.e.s des autres ; 
– nous organisons des échanges de comédien.ne.s ;
– nous rencontrons des spécialistes de tel ou tel sujet qui nous intéresse pour réfléchir et avancer ;
– nous nous organisons des stages…
 Bref, nous avons choisi de collaborer et de refuser la concurrence entre nous.
 

Les groupes du réseau

Le site du réseau  : www.reseau-to.fr

Pour contacter le réseau : contact@reseau-to.fr

 

2/ Autres structures d’éducation populaire amies

L’Ardeur : http://www.ardeur.net/

L’escargot Migrateur : https://www.escargotmigrateur.org/

Pivoine : https://associationpivoine.wordpress.com/

L’Alliance citoyenne : https://alliancecitoyenne.org/

Le RéAct : https://www.projet-react.org/fr/

 

3/ Les partenaires et ami.e.s qui sont des ressources pour NAJE

Nous avons une trentaine de partenaires et ami.e.s qui nous conseillent et nous offrent leur expertise chaque fois que nous les sollicitons. Ils et elles sont expert.e.s dans les domaines suivants : social, travail, management, féminisme, racisme, politique de la Ville, psychothérapie, syndicalisme, travail social, violences conjugales, vieillissement, handicap, psychiatrie, urbanisme, éducation, sexologie, communication, précarité…

 

4/ Les partenaires financiers

Agence nationale de la cohésion des territoires (ex-CGET, ex-Acsé, ex-Fasild).

Fondation Abbé Pierre

Fondation Un monde par tous.

Association Georges Hourdin.

DRAC (Direction régionale des Affaires culturelles) Île-de-France.

Fondation de France.

Ville de Paris

Région Île-de-France

 

5/ Les expert.e.s qui sont intervenu.e.s au sein de NAJE ces dernières années

Ils et elles nous ont apporté leur expertise dans le cadre des grands chantiers nationaux, nous aidant ainsi à rassembler le matériau et les analyses nécessaires au spectacle. On peut trouver nombre de comptes rendus de leurs interventions ici.

EN 2018-2019 (SUR LE LOGEMENT)

Clotilde, Elisa et Florentina, collectif Romeurope ;

Anne Clerval, géographe, spécialiste de la gentrification ;

Danielle Simonnet, conseillère municipale à Paris ;

Marion Rémy et Marie Eva Charasson (Fondation Abbé Pierre) ;

Malika et Passy, militants du DAL (Droit au Logement) ;

Marianne, militante du collectif Asphalte à Montreuil ;

Bénédicte de Lataulade, sociologue et urbaniste.

EN 2017-2018 (SUR LES CLASSES SOCIALES)

Philippe Merlant, journaliste

Michel et Monique Pinçon-Charlot, sociologues

Sawsan Awada Jalu, urbaniste

Anthony Pouliquen, conférencier gesticulant

Pierre Lénel, sociologue ;

EN 2016-2017 (SUR LA PATRIE)

Nacira Guénif, sociologue ;

Marie Blandin, sénatrice ;

Saïd Bouamama, sociologue et membre fondateur du Front uni des immigrations et des quartiers populaires ;

Adrien Roux, militant formé aux méthodes de Saul Alinsky ;

Sophie Wahnich, historienne, spécialiste de la révolution française.

EN 2015-2016 (SUR LA FAMILLE)

Sandrine Dekens, ethnopsychiatre ;

Flo Arnould, psychopraticien et transexuel ;

Mathilide Thimotée, juge aux affaires familiales ;

Céline Bessière et Sibylle Gollac, sociologues, spécialistes des questions de transmission, d’héritage et de patrimoine ;

Coline Cardi et Fabien Deshayes, sociologues du genre, spécialistes du contrôle social.

EN 2014-2015 (SUR LE TRAVAIL)

Pierre Lénel, sociologue ;

Selma Regui, ex-experte en santé au travail pour les CHSCT, auteure d’une conférence gesticulée sur le travail ;

Damien Cru, ancien tailleur de pierres, puis expert en prévention auprès du BTP, aujourd’hui consultant et syndicaliste ;

Danièle Linhart, sociologue du travail et directrice de recherches au CNRS ;

Serge Volkoff, ancien spécialiste des enquêtes sur les conditions de travail, chercheur et militant sur la santé au travail ;

Bernard Bouché, responsable syndical à l’Union syndicale Solidaires.

EN 2013-2014 (SUR LES NORMES)

Barberine d’Ornano, consultante, et Pierre Alphandéry, sociologue à l’Inra ;

Béatrice Hibou, politologue au CNRS, auteur de « La bureaucratisation du monde à l’ère néolibérale » ;

Ivar Peterson, militant libertaire et internationaliste ;

Philippe Robert, sociologue au CNRS, spécialisé dans l’étude des normes sociales et des déviances ;

Celia Danielou, doctorante, sur « handicap et normalité » ;

Pierre Lénel, sociologue, sur les normes sexuelles et de genre ;

Guillaume Dreyfus, réalisateur d’un film sur l’eugénisme, « Hygiène raciale » ;

Marie-Anne Dujarier, sociologue du travail ;

Benoît Labbouz, auteur d’une thèse sur « agriculture et environnement » ;

Violaine Delteil, professeur d’économie à la Sorbonne ;

Roland Gori, psychanalyste, initiateur de « L’appel des appels », et Marie-José del Volgo, directeur de recherche en psychopathologie clinique.

EN 2012-2013 (SUR LA PROPAGANDE)

Bernard Teper, fondateur du Réseau d’Education Populaire sur « Néolibéralisme et crise de la dette » ;

Yannick Kergoat, réalisateur du film « Les nouveaux chiens de garde » ;

Philippe Merlant, journaliste, sur les médias et les textes de Norman Baillargeon ;

Paul Blanquart, philosophe, sur la construction d’une société civile autonome ;

Anthony Brault, du Pavé, pour des ateliers sur la propagande ;

François Longérinas, PDG de l’Ecole des Métiers de l’information, sur les SCOP et notamment sur l’histoire des Fralib ;

Patrick Viveret, philosophe, sur ce que nous avons intégré dans nos têtes et qui facilite notre réception des messages de propagande.

Des témoins d’actions concrètes :

Chloé Lorendeau, sur l’Accorderie de Chambéry ;

Jean-Jacques Mazot-Urpi, sur les faits qui ont précédé la mise en place de la loi interdisant le voile à l’école ;

Frédéric Bosqué, sur la monnaie Sol Violette de Toulouse ;

Sylvie Thébault, de l’association ACIPA, et Darlène, de la ZAD, sur la lutte contre la projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes ;

Jean-Jacques Zimmermann, sur les techniques de marketing telles qu’il les a pratiquées dans ses emplois précédents.

ET LES ANNÉES PRÉCÉDENTES

Adéla Turin (Association Du Côté des Femmes), Adil Jazouli (sociologue), Adrien Roux (qui met en œuvre la méthode de Saul Alinski), Alexis Tchernoivanoff (Observatoire des inégalités), Les Amis de la Terre, Anne De Beaumont (sous-directrice d’hôpital), Anne Dhoquois, (journaliste), Anne Joubert (fonctionnaire), Anne Rambach (écrivain), Annie Pourre (DAL), Annie Thébaut-Mony (sociologue, chercheuse sur santé et travail), la SCOP Berriat-Bâtiment, Bernard Langlois (journaliste), Bernard Laponche (spécialiste énergie), Catherine Laurent (chirurgienne des hôpitaux de Paris), Christophe Noisette (Info-OGM), Claire Villiers (ex-vice-présidente de la Région Ile-de-France), Claude Moncorgé et Nathalie Simonot, (Médecins du Monde), Colette Rebecca Estin (Tables de coopération), le Comité d’Entreprise de France-Télécom Ile-de-France, Daniel Frandji (chercheur à l’INRP de Lyon), D. Bignon et B. Dubois (CGT à Total Elf Fina), Daniel Maciel (Forum de l’insertion de Lille), Dominique Plihon (économiste Attac), Dominique Surleau, (militante féministe en Belgique), Dominique Thouvenin, (juriste), Didier Lapeyronnie (sociologue). Edgar Morin (sociologue), Evelyne Perrin (sociologue), l’association Femmes Publiques, la Ferme du Bonheur à Nanterre, Françoise Ferrant (ATD Quart monde), Franck Lepage (Le Pavé), François Villeroye (ex-PDG de Cetelem), François Lerique (Amap), Geneviève Barbier (Syndicat des médecins généralistes), Gilles Lemaire (EELV), Jacques Hildegard et Sophie Vanbremeersch (agriculteurs), Guy Kastler (Réseau semences paysannes), Hélène Bernard (urbaniste), Hélène Constanty (journaliste), Jacques Robin (Transversales Science Culture), Jean-Baptiste Eyraud (DAL), Jean-Pierre Beauvais (ex-PDG de Politis), Jean-Pierre Bosino (Maire de Montataire). Jérôme Caltran (journaliste), Jessica Holc, (ex-Nouvelles Solidarités face au chômage), Joëlle Bordet (psychosociologue CSTB), Joëlle Palmieri (journaliste), Joël de Rosnay (Cité des Sciences), Laurence Mermet (attachée de presse), Laure Noualhat, (journaliste), Luc Boltanski (sociologue, IHESS), Jean-Christophe Le Duigou (ex-conseiller confédéral à la CGT), Manu Bodinier (Fédération des centres sociaux de Rhône-Alpes), Marc Hatzfeld (sociologue), Mariam (Secours Catholique), Marianne Pommier (psychanalyste), Marie Hélène Dechaux (ex-chargée de mission au ministère de la Solidarité), Marie-Christine Blandin (sénatrice), M Mehdi (sociologue), Michel Besson (Andines), Michel Bourgain (maire de l’Ile-Saint-Denis), Michel Rocard (ancien Premier ministre), Miguel Benasayag (philosophe et psychanalyste), Nathalie Dollé (journaliste), Odile Ambry, (journaliste), Paola Antezana, Pascale Delille (SEL), Patrick Champagne (sociologue). Pédro Méca (prêtre engagé auprès des SDF), Pierre Guiard-Schmidt (Attac), Pierre Tartakowsky (Attac), René Passet (économiste Attac), Robert Misrahi (philosophe), RESF, Sabrina Kassa (journaliste), Saïd Bouziri (Ligue des droits de l’Homme), M Sengenes (politique de la ville de Bordeaux), Serge Portelli (Syndicat de la magistrature), Simon-Pierre Mosse (ADEME), Solange Lapeyriere (consultante), Stéphane Hessel (ancien ambassadeur à l’ONU), Stéphane Roses (ex-CSA Opinion), Suzanne Rosenberg (consultante), Thierry Benoît (la Boucle), Thomas Coutrot (Attac), Véronique Gallais (association Action Consommation), Viviane Chocas (journaliste), Xavier Renou (Les Désobéissants).

 

6/ Les partenaires prêtant ou louant (à moindre coût) des salles à NAJE

La Parole Errante Demain : 9, rue François Debergue 93100 Montreuil.

Scop Voliges : 19, rue de la Goutte d’Or 75018 Paris.

L’atelier du 12 : 12, rue Vitruve Paris 75020.

Secours Catholique Maison Blanche : 54-56, rue du Moulin de la Pointe 75013 Paris.

Secours Catholique Saint-Ambroise : 13, rue Saint-Ambroise 75011 Paris.

Centre Social Le Pari’s des faubourgs : 12, rue Léon Schwartzenberg 75010 Paris.

La Maison de la Vie Associative : 26, rue Victor Hugo 92240 Malakoff.

La Maison Ouverte : 17, rue Hoche 93100 Montreuil.

Comme vous Emoi : 5, rue de la Révolution 93100 Montreuil.

La Guillotine : 24, rue Robespierre 93100 Montreuil.

 

7/ Les « expert.e.s » internes à la compagnie

Jean-Jacques Hocquard, retraité, a été le producteur d’Armand Gatti, connaît très bien le monde de la culture.

Pierre Lénel, sociologue travaillant au Cnam (Institut de psychodynamique du travail de Christophe Dejours) et au comité de rédaction de la revue « Travailler ».

Philippe Merlant, retraité, ex-journaliste, intervient actuellement sur la prise de parole en public et auprès de groupes de jeunes concernés par les violences .

Suzanne Rosenberg, retraitée, psychosociologue, formatrice et formée à la communication non violente.

Nathalie Meurzec, éducatrice, ex-gérante d’une Scop centrée sur le logement et l’habitat.

Catherine Brugel, BTS en écologie, spécialisée dans les milieux aquatiques et la biodiversité, travaille à l’Office National de la Biodiversité.

Célia Daniellou-Molinié, dramaturge et référente handicap de la Cie.

Violaine Déan, impliquée dans Asso (syndicat des associations affilié à Solidaires), connaît bien les problématiques du monde associatif.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *